En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies, pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites.  En savoir plus et paramétrer les cookies

Fermer
pour "vivons prevention" | Recherche avancée

Résultats de votre recherche avancée dans "DOSSIER"

839dee5057f4782bf36dc2da2acc8df0
La somnolence au volant
Lire la suite Commenter
F17907e679adbdc14e049516a71acb1e
Vivez une expérience prévention au Salon International de l’Agriculture
Lire la suite Commenter

Résultats de votre recherche avancée dans ""

Aaedf375205bd387b233a3c3c8868363
La Maison du Cancer
Lire la suite Commenter
Ab37b4ae05b1658cedd245e24442309b
L'engagement de Groupama auprès des associations
Lire la suite Commenter

Résultats de votre recherche dans "Observatoire de la prévention"

Entretenir son jardin sans se blesser

Le jardinage ou le débroussaillage sont à l’origine de nombreux accidents de particuliers. Nos conseils de prévention.

Cultiver son jardin, fleurir son balcon ou sa terrasse… Le jardinage est l’un des passe-temps favoris des français. Et pour cause, 61% d’entre eux disposent d’un espace vert. Mais tondre un gazon, tailler une haie ou débroussailler son terrain comportent de nombreux risques de coupures ou de traumatismes.

Alors, avant de vous mettre au vert ou de vous lancer dans des travaux de jardinage, il est conseillé de prendre quelques précautions. Tout d’abord, portez systématiquement des gants de protection épais, à votre taille et conformes aux normes. Choisissez des vêtements protecteurs, des chaussures fermées et ayez toujours une trousse de secours complète à portée de main.

Pour les travaux en hauteur, veillez à ce que votre escabeau ou votre échelle soient stables. Enfin, avant de tondre votre pelouse soyez sûrs qu’aucun objet n’entrave le passage de votre engin et munissez-vous d’un casque anti-bruit pour limiter les décibels.

Source : www.consoglobe.com

Lire la suite Commenter

Pisteurs-secouristes : les anges gardiens des skieurs

2500 pisteurs-secouristes veillent chaque année à la sécurité des pistes de ski. Leur rôle est de prévenir les risques d’accidents et d’encadrer les skieurs. Les bons reflexes à adopter.

Titulaires d’un brevet national, les pisteurs-secouristes sont chargés de la prévention sur les pistes et des secours en cas d’accidents. La « prévention active » fait partie de leur champ d’expertise et a été adoptée par la plupart des domaines skiables.

De l’ouverture à la fermeture des pistes, les pisteurs-secouristes assurent : balisage, signalisation, déclenchement préventif des avalanches et la pose de dispositifs de protection.

De l’information à la gestion des conflits, ces professionnels sont là pour encadrer les sports de glisse et sensibiliser les skieurs aux comportements à risques en montagne.

Un travail de prévention au quotidien qui permet de rappeler les codes de bonne conduite sur les pistes : équipement adapté, respect des priorités, absence de consommation d’alcool et suivi des conditions météorologiques.

Source : www.adsp.org www.domaines-skiables.fr  www.sports-hiver.com

Lire la suite Commenter

Excès : savez-vous dire STOP ?

Pendant les périodes de Fêtes, les excès alimentaires sont légion ! Comment éviter l’indigestion et l’ivresse ? Savez-vous vous arrêter au bon moment ? Nos conseils pour prévenir les excès.

Le foie gras, la bûche au chocolat, le champagne… Difficile d’y résister ! Pendant les fêtes, le palais est à la fête et rien ne l’interdit, à condition de savoir dompter sa gourmandise.

 Règle n°1 : Inutile de sauter un repas en prévision du dîner du réveillon ! Vous aurez tendance à compenser en privilégiant les aliments gras, sucrés et salés.  Mangez donc à heures régulières pour maintenir une glycémie stable. Des légumes, des féculents et des protéines… Ainsi qu’un goûter léger, comme d’habitude !

 Règle n°2 : Hydratez-vous ! Oui, si l’eau hydrate elle coupe aussi la faim. En buvant de l’eau à intervalles réguliers tout au long de la soirée vous pourrez ainsi contrôler votre appétit et cultiver l’effet de satiété.

 Règle n°3 : Dupez votre estomac ! Lors du service au buffet, préférez une assiette à dessert et commencez par les aliments sains ; la viande maigre, les légumes verts. Levez le pied sur la sauce, le pain et sachez résister aux bouchées apéritives et aux deuxièmes services.

 Vous pourrez ainsi manger de tout sans risquer l’indigestion.

Lire la suite Commenter

Résultats de votre recherche dans "Prévention Groupama"

Groupama ma prévention météo

Groupama, ma prévention météo est une application développée pour Groupama par Predict Services (filiale de Météo France), spécialiste de la gestion des risques hydrométéorologiques.

Elle est destinée au particulier et entreprise ayant souscrit un contrat d'assurance auprès de Groupama et enregistré sur l'application "Groupama, toujours là". Elle vous permet d'être informé en cas de phénomène générateur de risque d'inondation, de submersion marine, de tempête et de forte chute de neige pouvant impacter votre commune.

Elle vous apporte une information d'aide à la décision, vous permet d'adopter les bonnes attitudes pour votre sauvegarde, celle de votre famille ainsi que celle de vos biens.

L'application Groupama, ma prévention météo vous permet :
- D'accéder à des conseils de prévention pour bien agir avant, pendant et après un risque hydrométéorologique (inondation, submersion marine, tempête et forte chute de neige).
- D'avoir accès à un service d'alertes automatiques pour l'adresse renseignée dans votre profil.

L'application est disponibile :
Sur iOS : http://bit.ly/meteo_appstore 
Sur Androïd : http://bit.ly/meteo_android

Lire la suite Commenter

Feux de récoltes : soyez vigilants !

Face à la forte chaleur et la sécheresse en cette période de moissons, les feux
de champs et de récoltes se multiplient.

DÉCOUVREZ LES PRÉCAUTIONS INDISPENSABLES À PRENDRE POUR ÉVITER LES DÉPARTS DE FEUX.

- Entretenez, nettoyez et dépoussiérez tous les jours vos machines agricoles.
- Ne coupez pas vos récoltes à ras pour éviter les frottements de la moissonneuse avec des pierres. L’objectif est d’éviter les étincelles.
- Attention aux mégots de cigarettes ! Mal éteints, ceux-ci peuvent déclencher un incendie de façon extrêmement rapide.
- Gardez un déchaumeur attelé en cas d’incendie, afin de ralentir les flammes et de limiter le périmètre des dégâts.
- Disposez d’un extincteur en état de marche dans votre moissonneuse et votre tracteur : lors d’un départ de feu, tentez de l’éteindre en attendant les secours. Un extincteur à eau avec additif est le plus adapté.

En cas d’incendie, prévenez les secours en appelant le 18, mettez-vous, ainsi que votre machine, à l’abri !

Lire la suite Commenter

Le risque électrique dans l'habitat

 

7 millions d’habitations présentent des risques électriques ! Les installations défaillantes sont à l’origine de nombreux incendies et d’électrocutions. Court-circuitez les risques en apprenant à utiliser et à entretenir vos appareils électriques.

Le risque électrique, une réalité

Selon l’étude TNS Sofrès d’octobre 2012*, 2/3 des logements de plus de 15 ans sont en insécurité électrique. En cause ? Les prises usagées, les fils dénudés ou les appareils électriques vétustes et mal entretenus. Au delà du risque d’électrisation, ceux-ci peuvent occasionner des départs de feu plus ou moins importants dans une habitation. Selon l’Association Promotelec, 30% des incendies sont, en effet, d’origine électrique et 80 000 cas se déclenchent chaque année. Mais, ce n’est pas tout. L’eau est la cause d’électrocutions qui peuvent s’avérer mortelles dans des situations de contact direct et prolongé.

Identifier les pôles d’insécurité électrique

Si la majorité des gens estime être en situation de sécurité électrique, la plupart ignore les risques liés à leurs installations. Selon le test en ligne « SécuriQuiz » réalisé par l’Association d’intérêt général Promotelec, 30% possèdent un appareil électrique à côté de leur baignoire et 32% des personnes interrogées branchent leurs multiprises les unes sur les autres tandis que 81% des parties privatives des logements ne présentent pas de mise à la terre. Des situations qui multiplient les risques d’électrisation et de départ d’incendie dans une habitation. Pour prévenir les incidents, les installations électriques doivent être éloignées d’au moins 2,25 m d’une douche ou d’une baignoire dans une salle-de-bain et les socles de prise de courant à au moins 50 mm du sol.  Sachez également que les multiprises, branchées ensemble, peuvent provoquer un échauffement au niveau de la prise de courant et un incendie.

Protégez-vous et entretenez votre habitation

Afin de limiter les incidents électriques, il est conseillé d’adopter des réflexes de prévention au quotidien dans son habitation. Commencez par débrancher vos appareils électriques lorsqu’ils ne servent pas et n’intervenez jamais sur une installation défaillante sans avoir préalablement coupé le courant au disjoncteur. N’utilisez jamais d’appareil électrique lorsque vos mains sont mouillées ou que vos pieds sont immergés dans l’eau. Enfin, pensez à entretenir régulièrement vos installations en changeant les fils dénudés ou les appareils électriques endommagés. Des diagnostics réguliers effectués par des professionnels de l’électricité sont également indispensables pour vous protéger.

Que faire en cas d’électrocution ? Coupez immédiatement le courant et éloignez la personne électrocutée à l’aide d’un objet non conducteur puis appelez les secours.

Sources :

*baromètre TNS-Sofrès (mis à jour à l’automne 2012) pour Promotelec sur l’analyse des Diagnostics Électriques Obligatoires (DEO), Résultats du SécuriQuiz de Promotelec, auprès de 15 816 participants. Quiz mis en ligne sur le site de l’association de décembre 2012 à mars 2013. http://www.promotelec.com/

http://www.developpement-durable.gouv.fr/

Lire la suite Commenter