En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies, pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites.  En savoir plus et paramétrer les cookies

Fermer
pour "sante" | Recherche avancée

Résultats de votre recherche avancée dans "DOSSIER"

F2cf6e13a59d16814f2098efc91e4a25
3 minutes pour prévenir les cancers
Lire la suite Commenter
839dee5057f4782bf36dc2da2acc8df0
La somnolence au volant
Lire la suite Commenter
Thumbnail_8_crop
Risques agricoles : un simulateur de conduite de tracteur
Lire la suite Commenter
Aeb17ff143569356590388922e13107d
Dégâts des eaux : avez-vous vérifié l’étanchéité de votre habitation ?
Lire la suite Commenter
614f6ca169487bf798a4de042fb3c2af
Collectivités : la prévention au travail
Lire la suite Commenter
Cede3bc01af1bc5fad9f7617e3def2b7
Les jeunes sont-ils de futurs sourds ?
Lire la suite Commenter

Résultats de votre recherche avancée dans ""

Aaedf375205bd387b233a3c3c8868363
La Maison du Cancer
Lire la suite Commenter
524391f8021092757729091a935d8281
L'association APAVC
Lire la suite Commenter
3f2ed6fb4a9e1721c624c2a264823778
Les effets positifs des stages post-permis proposés par Groupama
Lire la suite Commenter
2700261535b2eda797f7cc41965cf806
Stages post-permis : moins d’accident chez les jeunes
Lire la suite Commenter
Aaf212cbcf5d5e378e400568635af9e8
La formation post-permis contribue à diminuer l’accidentologie des jeunes conducteurs
Lire la suite Commenter
Bf9b5aa786ae6918238be1e48a4fe5d6
Groupama aux côtés des jeunes agriculteurs
Lire la suite Commenter

Résultats de votre recherche dans "Observatoire de la prévention"

Entretenir son jardin sans se blesser

Le jardinage ou le débroussaillage sont à l’origine de nombreux accidents de particuliers. Nos conseils de prévention.

Cultiver son jardin, fleurir son balcon ou sa terrasse… Le jardinage est l’un des passe-temps favoris des français. Et pour cause, 61% d’entre eux disposent d’un espace vert. Mais tondre un gazon, tailler une haie ou débroussailler son terrain comportent de nombreux risques de coupures ou de traumatismes.

Alors, avant de vous mettre au vert ou de vous lancer dans des travaux de jardinage, il est conseillé de prendre quelques précautions. Tout d’abord, portez systématiquement des gants de protection épais, à votre taille et conformes aux normes. Choisissez des vêtements protecteurs, des chaussures fermées et ayez toujours une trousse de secours complète à portée de main.

Pour les travaux en hauteur, veillez à ce que votre escabeau ou votre échelle soient stables. Enfin, avant de tondre votre pelouse soyez sûrs qu’aucun objet n’entrave le passage de votre engin et munissez-vous d’un casque anti-bruit pour limiter les décibels.

Source : www.consoglobe.com

Lire la suite Commenter

Pisteurs-secouristes : les anges gardiens des skieurs

2500 pisteurs-secouristes veillent chaque année à la sécurité des pistes de ski. Leur rôle est de prévenir les risques d’accidents et d’encadrer les skieurs. Les bons reflexes à adopter.

Titulaires d’un brevet national, les pisteurs-secouristes sont chargés de la prévention sur les pistes et des secours en cas d’accidents. La « prévention active » fait partie de leur champ d’expertise et a été adoptée par la plupart des domaines skiables.

De l’ouverture à la fermeture des pistes, les pisteurs-secouristes assurent : balisage, signalisation, déclenchement préventif des avalanches et la pose de dispositifs de protection.

De l’information à la gestion des conflits, ces professionnels sont là pour encadrer les sports de glisse et sensibiliser les skieurs aux comportements à risques en montagne.

Un travail de prévention au quotidien qui permet de rappeler les codes de bonne conduite sur les pistes : équipement adapté, respect des priorités, absence de consommation d’alcool et suivi des conditions météorologiques.

Source : www.adsp.org www.domaines-skiables.fr  www.sports-hiver.com

Lire la suite Commenter

Excès : savez-vous dire STOP ?

Pendant les périodes de Fêtes, les excès alimentaires sont légion ! Comment éviter l’indigestion et l’ivresse ? Savez-vous vous arrêter au bon moment ? Nos conseils pour prévenir les excès.

Le foie gras, la bûche au chocolat, le champagne… Difficile d’y résister ! Pendant les fêtes, le palais est à la fête et rien ne l’interdit, à condition de savoir dompter sa gourmandise.

 Règle n°1 : Inutile de sauter un repas en prévision du dîner du réveillon ! Vous aurez tendance à compenser en privilégiant les aliments gras, sucrés et salés.  Mangez donc à heures régulières pour maintenir une glycémie stable. Des légumes, des féculents et des protéines… Ainsi qu’un goûter léger, comme d’habitude !

 Règle n°2 : Hydratez-vous ! Oui, si l’eau hydrate elle coupe aussi la faim. En buvant de l’eau à intervalles réguliers tout au long de la soirée vous pourrez ainsi contrôler votre appétit et cultiver l’effet de satiété.

 Règle n°3 : Dupez votre estomac ! Lors du service au buffet, préférez une assiette à dessert et commencez par les aliments sains ; la viande maigre, les légumes verts. Levez le pied sur la sauce, le pain et sachez résister aux bouchées apéritives et aux deuxièmes services.

 Vous pourrez ainsi manger de tout sans risquer l’indigestion.

Lire la suite Commenter

Résultats de votre recherche dans "Prévention Groupama"

Soyez vigilants avant de vous jeter à l'eau

Près de 1200 noyades se produisent chaque année. Dans les lacs, les rivières ou la mer, les risques d’accidents sont présents lorsque les dispositifs de surveillance ne sont pas respectés.

Qu’il s’agisse d’une rivière tranquille, d’un lac surveillé ou d’une plage bondée, il importe de rester vigilant à chaque étape de la baignade afin de ne prendre aucun risque pour sa sécurité et celle d’autrui. Avant toute chose, il est donc préférable de savoir évaluer son niveau de pratique, sa forme physique sans surestimer ses capacités sur la distance à parcourir dans l’eau. Dès votre arrivée, sachez identifier les zones de baignades autorisées et surveillées qui sont aménagées et encadrées par une signalétique spécifique (bouées, drapeaux, poste de secours). Sur place, vous pouvez vous renseigner auprès des sauveteurs de la plage ou de la base de loisirs sur la force du courant, les conditions météorologiques, les marées et les éventuelles crues.

Se baigner en toute sérénité

Lorsque vous partez vous baigner, prévenez systématiquement vos proches et restez à la portée de leur regard. Une crampe ou un malaise inopiné sont vite arrivés dans l’eau ! Sachez également qu’il est plus difficile de nager en milieu marin, dans un lac ou une rivière que dans une piscine. En cas de danger ? Ne luttez pas contre le courant afin d’économiser vos forces et allongez-vous sur l’eau pour dégager vos voies respiratoires et appeler de l’aide.

Comment savoir si la baignade est autorisée ?

Les cours d’eau situés sur une commune sont indiqués par une signalétique claire et précise. En effet, la commune doit prendre des mesures de prévention, de réglementation et de sauvetage pour assurer la sécurité des usagers et des riverains. Surtout lorsque la commune comporte une zone de baignade aménagée et délimitée. Des arrêtés d’interdiction de baignade peuvent être pris en cas de danger de noyade ou de pollution, par exemple. Les baigneurs sont tenus, pour leur sécurité, de respecter les dispositifs de surveillance et les messages d’interdiction ou de vigilance de la signalétique mise en place sur le site d’autant plus lorsque la baignade est interdite. S’ils bravent les interdits, ceux-ci s’engagent dans l’eau à leurs risques et périls…

Source : http://baignades.sante.gouv.fr

http://www.inpes.sante.fr

Remerciements à : L’Association des Sauveteurs en Mer http://www.snsm.org

La Commune de Moret-sur-Loing

 

 

Lire la suite Commenter

Le risque électrique dans l'habitat

 

7 millions d’habitations présentent des risques électriques ! Les installations défaillantes sont à l’origine de nombreux incendies et d’électrocutions. Court-circuitez les risques en apprenant à utiliser et à entretenir vos appareils électriques.

Le risque électrique, une réalité

Selon l’étude TNS Sofrès d’octobre 2012*, 2/3 des logements de plus de 15 ans sont en insécurité électrique. En cause ? Les prises usagées, les fils dénudés ou les appareils électriques vétustes et mal entretenus. Au delà du risque d’électrisation, ceux-ci peuvent occasionner des départs de feu plus ou moins importants dans une habitation. Selon l’Association Promotelec, 30% des incendies sont, en effet, d’origine électrique et 80 000 cas se déclenchent chaque année. Mais, ce n’est pas tout. L’eau est la cause d’électrocutions qui peuvent s’avérer mortelles dans des situations de contact direct et prolongé.

Identifier les pôles d’insécurité électrique

Si la majorité des gens estime être en situation de sécurité électrique, la plupart ignore les risques liés à leurs installations. Selon le test en ligne « SécuriQuiz » réalisé par l’Association d’intérêt général Promotelec, 30% possèdent un appareil électrique à côté de leur baignoire et 32% des personnes interrogées branchent leurs multiprises les unes sur les autres tandis que 81% des parties privatives des logements ne présentent pas de mise à la terre. Des situations qui multiplient les risques d’électrisation et de départ d’incendie dans une habitation. Pour prévenir les incidents, les installations électriques doivent être éloignées d’au moins 2,25 m d’une douche ou d’une baignoire dans une salle-de-bain et les socles de prise de courant à au moins 50 mm du sol.  Sachez également que les multiprises, branchées ensemble, peuvent provoquer un échauffement au niveau de la prise de courant et un incendie.

Protégez-vous et entretenez votre habitation

Afin de limiter les incidents électriques, il est conseillé d’adopter des réflexes de prévention au quotidien dans son habitation. Commencez par débrancher vos appareils électriques lorsqu’ils ne servent pas et n’intervenez jamais sur une installation défaillante sans avoir préalablement coupé le courant au disjoncteur. N’utilisez jamais d’appareil électrique lorsque vos mains sont mouillées ou que vos pieds sont immergés dans l’eau. Enfin, pensez à entretenir régulièrement vos installations en changeant les fils dénudés ou les appareils électriques endommagés. Des diagnostics réguliers effectués par des professionnels de l’électricité sont également indispensables pour vous protéger.

Que faire en cas d’électrocution ? Coupez immédiatement le courant et éloignez la personne électrocutée à l’aide d’un objet non conducteur puis appelez les secours.

Sources :

*baromètre TNS-Sofrès (mis à jour à l’automne 2012) pour Promotelec sur l’analyse des Diagnostics Électriques Obligatoires (DEO), Résultats du SécuriQuiz de Promotelec, auprès de 15 816 participants. Quiz mis en ligne sur le site de l’association de décembre 2012 à mars 2013. http://www.promotelec.com/

http://www.developpement-durable.gouv.fr/

Lire la suite Commenter

Groupama et Ruben Sarfati font rimer gourmandise et prévention !

A l'occasion du Salon International de l'Agriculture 2014, Groupama et Ruben Sarfati ont fait rimer gourmandise et prévention. Présent tout au long du salon sur le stand Groupama, le jeune chef a animé des ateliers gourmands mettant à l'honneur les spécialités locales des grandes caisses régionales Groupama. L'occasion de sensibiliser le grand public aux risques domestiques en cuisine et de délivrer des astuces de prévention. Le but : cuisiner en toute sérénité !

Lire la suite Commenter