En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies, pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites.  En savoir plus et paramétrer les cookies

Fermer
pour "pcs" | Recherche avancée

Résultats de votre recherche dans "Observatoire de la prévention"

Des collectivités mieux préparées face aux inondations

Le Ministère de l'écologie estime que 5,1 millions de français sont directement exposés au risque d'inondation. Sur les 18 000 collectivités assurées par Groupama, 95 % ont fait l'objet d'au moins un arrêté de catastrophe naturelle inondation depuis 1983. C'est dire toute l'importance de ce risque météo. Pour augmenter la sécurité des populations situées dans des zones inondables, l'Etat a décidé de mener, d'ici 2016, 80 actions de protection avec le Plan national Submersions Rapides (PSR) pour améliorer les systèmes de surveillance en cas d'inondations.

Groupama aide les collectivités dans l'élaboration de leur Plan Communal de Sauvegarde. Groupama assure aujourd'hui en France près d'une commune sur deux, principalement des petites et moyennes collectivités. Son expertise est forte dans la prévention et la couverture des risques des collectivités publiques. En collaboration avec Predict Services, filiale de Météo France, Groupama propose Groupama-Predict pour la gestion et la prévention du risque inondation. Le premier volet est une aide à l'élaboration d'un PCS simplifié pour les collectivités. Le PCS est un plan d'urgence pour faire face aux risques naturels, technologiques et sanitaires. Actuellement, 96 % des communes assurées n'ont toujours pas de PCS alors que les pouvoirs publics encouragent fortement les collectivités à s'en doter.

Groupama-Predict inclut un service de surveillance et d'information des inondations. Parmi les services proposés aux collectivités par Groupama en collaboration avec Météo France, on trouve également une surveillance du risque inondation en temps réel et 24/24. Des alertes paramétrables sont envoyées aux gestionnaires du risque par SMS et internet. Ainsi, la collectivité peut réagir en toute sérénité.

 

Le site de Groupama-Predict

 

Lire la suite Commenter

Le procès-verbal électronique se généralise

Lancé en 2009, le procès-verbal électronique sera progressivement mis en place sur tout le territoire d'ici juin 2012.
Fini les papillons coincés sous l'essuie-glace et détrempés par la pluie ! Désormais, le PV de stationnement ou l'avis de contravention seront envoyés automatiquement par courrier au domicile du titulaire de la carte grise. Les policiers ou contractuels qui constatent l'infraction (stationnement, refus de priorité, circulation en sens interdit...) utilisent un terminal portable (tablette ou PC embarqué) et télétransmettent les données de l'infraction au centre national de traitement de Rennes, qui consulte le Système d'immatriculation des véhicules pour identifier le propriétaire du véhicule. La dématérialisation des contraventions donne ainsi naissance au procès-verbal électronique, dans la foulée des télétransmissions par les radars des infractions au Code de la Route. Le procès-verbal électronique remplace progressivement le timbre-amende pour les infractions relatives à l'insécurité routière, notamment l'enregistrement des contraventions, la notification de verbalisation et le recouvrement des amendes (par Internet, téléphone ou en ligne chez le buraliste).

Lire la suite Commenter