En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies, pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites.  En savoir plus et paramétrer les cookies

Fermer
pour "noyade" | Recherche avancée

Résultats de votre recherche avancée dans "DOSSIER"

4577dfd02355fe25ab9255aeed71712d
La maison de tous les dangers
Lire la suite Commenter

Résultats de votre recherche dans "Observatoire de la prévention"

Votre piscine est-elle sécurisée ?

Avant d’entamer la saison estivale, assurez-vous que votre piscine soit sécurisée pour la baignade des plus jeunes.

A quelques semaines des baignades et des vacances d’été, assurez-vous que votre bassin soit sécurisé avec au moins un des équipements suivants : une barrière de protection pour empêcher le passage d’un enfant de moins de 5 ans, une bâche qui empêche l’immersion involontaire des enfants, un abri qui rend le bassin inaccessible ou un dispositif d’alerte constitué d’une sirène.

En effet, sachez que 20 à 30 enfants de moins de 5 ans sont victimes de noyade dans une piscine privée chaque été ! Et il suffit de seulement 20 à 30 cm d’eau pour qu’un tout petit se noie.

C’est pourquoi, il est indispensable de garder vos enfants sous surveillance lorsqu’ils jouent près de l’eau, de les équiper de flotteurs en toutes circonstances et de veiller à ce que le sol ne soit pas trop glissant aux abords de la piscine pour éviter les chutes.

 

Source : http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F1722.xhtml

Lire la suite Commenter

Un guide de prévention pour les entreprises artisanales

Les entreprises artisanales du bâtiment sont confrontées à de nombreux risques professionnels. L’INRS a publié un guide pour informer les chefs d’entreprise.

Les artisans du bâtiment sont quotidiennement exposés à de nombreux risques d’accidents du travail et, parfois, à des maladies. Publié par l’INRS, le guide « Entreprises artisanales. Comment prévenir les risques professionnels » détaille les différentes démarches de prévention des risques.  En complément, une collection de dépliants apportera une information ciblée en fonction de chaque corps de métier : carreleur, menuisier, maçon, charpentier…

Rappelons-le. Les travaux dangereux, qui font partie du quotidien des artisans du bâtiment, entraînent des risques plus ou moins importants de noyade, d’ensevelissement ou de chutes de hauteur. La description de ces situations permet, au fil du dépliant, de définir un plan d’action pour prévenir ces situations.

Et depuis février 2012, une fiche de prévention des expositions aux risques professionnels doit être mise à jour pour chaque poste de travail. Elle permet de définir les facteurs de pénibilité : postures, bruits, températures, vibrations afin de mettre en place des dispositifs visant à éliminer les risques professionnels pour sa santé.

En savoir plus et télécharger le dépliant : www.inrs.fr

Lire la suite Commenter

Salariés du secteur de l’assainissement : attention !

Les travailleurs du secteur de l’assainissement et du traitement de l’eau sont exposés à de nombreux risques. Chaque intervention nécessitant une préparation minutieuse pour éviter les contaminations.

Les eaux usées, la boue, les manutentions périlleuses sont le lot quotidien des travailleurs de l’assainissement et du traitement des eaux.

La polyvalence exigée dans leur secteur d’activité les expose à de nombreux risques variables d’un chantier à l’autre. Le personnel travaillant dans une station d’épuration, une usine de traitement ou des réseaux d’eaux usées peut être exposé à des risques d’accidents de plein pied, des chutes de hauteur qui, aux abords d’un bassin, peuvent entraîner des noyades.

Mais les eaux usées et les boues des stations d’épuration ont également des effets sur l’organisme. Le salarié peut effectivement être victime d’intoxication chronique ou s’exposer à des risques d’explosion, d’infection ou de trouble respiratoire. De nombreux produits chimiques sont en effet utilisés dans le traitement des eaux, ce qui a pour effet de générer des dégagements de gaz toxiques et néfastes pour la santé.

Pour prévenir les risques, n’oubliez pas d’utiliser un équipement de protection adapté, d’éviter les manutentions et le travail isolé. Lors des projets de construction ou de réaménagement, pensez à isoler les zones de stockages productrices d’émanations dangereuses et installez des protections pour les travaux en hauteur.

Source : www.inrs.fr

Lire la suite Commenter

Résultats de votre recherche dans "Prévention Groupama"

Soyez vigilants avant de vous jeter à l'eau

Près de 1200 noyades se produisent chaque année. Dans les lacs, les rivières ou la mer, les risques d’accidents sont présents lorsque les dispositifs de surveillance ne sont pas respectés.

Qu’il s’agisse d’une rivière tranquille, d’un lac surveillé ou d’une plage bondée, il importe de rester vigilant à chaque étape de la baignade afin de ne prendre aucun risque pour sa sécurité et celle d’autrui. Avant toute chose, il est donc préférable de savoir évaluer son niveau de pratique, sa forme physique sans surestimer ses capacités sur la distance à parcourir dans l’eau. Dès votre arrivée, sachez identifier les zones de baignades autorisées et surveillées qui sont aménagées et encadrées par une signalétique spécifique (bouées, drapeaux, poste de secours). Sur place, vous pouvez vous renseigner auprès des sauveteurs de la plage ou de la base de loisirs sur la force du courant, les conditions météorologiques, les marées et les éventuelles crues.

Se baigner en toute sérénité

Lorsque vous partez vous baigner, prévenez systématiquement vos proches et restez à la portée de leur regard. Une crampe ou un malaise inopiné sont vite arrivés dans l’eau ! Sachez également qu’il est plus difficile de nager en milieu marin, dans un lac ou une rivière que dans une piscine. En cas de danger ? Ne luttez pas contre le courant afin d’économiser vos forces et allongez-vous sur l’eau pour dégager vos voies respiratoires et appeler de l’aide.

Comment savoir si la baignade est autorisée ?

Les cours d’eau situés sur une commune sont indiqués par une signalétique claire et précise. En effet, la commune doit prendre des mesures de prévention, de réglementation et de sauvetage pour assurer la sécurité des usagers et des riverains. Surtout lorsque la commune comporte une zone de baignade aménagée et délimitée. Des arrêtés d’interdiction de baignade peuvent être pris en cas de danger de noyade ou de pollution, par exemple. Les baigneurs sont tenus, pour leur sécurité, de respecter les dispositifs de surveillance et les messages d’interdiction ou de vigilance de la signalétique mise en place sur le site d’autant plus lorsque la baignade est interdite. S’ils bravent les interdits, ceux-ci s’engagent dans l’eau à leurs risques et périls…

Source : http://baignades.sante.gouv.fr

http://www.inpes.sante.fr

Remerciements à : L’Association des Sauveteurs en Mer http://www.snsm.org

La Commune de Moret-sur-Loing

 

 

Lire la suite Commenter