En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies, pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites.  En savoir plus et paramétrer les cookies

Fermer
pour "gestion des risques agricoles" | Recherche avancée

Résultats de votre recherche avancée dans ""

Bf9b5aa786ae6918238be1e48a4fe5d6
Groupama aux côtés des jeunes agriculteurs
Lire la suite Commenter
354582c996e95a06bb5932c035a491f8
Groupama présent auprès des jeunes agriculteurs qui s’installent
Lire la suite Commenter
6b9b5d68775a12d4419ed48b2c1294ab
Groupama s’engage durablement auprès des Jeunes Agriculteurs
Lire la suite Commenter

Résultats de votre recherche dans "Observatoire de la prévention"

La gestion des risques liés à l’ouverture des fermes au public l’été

En été, de nombreuses fermes sont ouvertes au grand public. Comment accueillir les visiteurs sans les exposer à des risques dans son exploitation ?

Bon nombre d’entreprises agricoles ouvrent leurs portes au grand public pour la vente directe de produits à la ferme ou les activités de cueillette, de promenade, de réceptions ou de dégustations.

Mais l’agrotourisme présente des risques pour les visiteurs non habitués aux contraintes d’une ferme.

Alors, afin d’améliorer la sécurité et de prévenir les risques d’incendies, de blessures ou d’intoxication, il est préférable d’élaborer un plan de gestion des risques de son exploitation en répertoriant les éléments sensibles : tracteurs, bâtiments, animaux, clôtures…

Indispensable, ce repérage vous permettra également d’identifier les issues de secours, d’établir une signalétique à destination du public ou d’installer des dispositifs d’urgence.

Quoiqu’il en soit, pour assurer la sécurité des visiteurs sur votre exploitation, vous devez mettre les bâtiments de réception aux normes et former votre personnel salarié aux gestes de secours.

Source : www.omafra.gov.on.ca

Lire la suite Commenter

Gel du printemps 2012 : les producteurs de fruits indemnisés

Les producteurs de fruit les plus touchés par les épisodes de gel survenus en avril dernier seront indemnisés ! Une aide financière indispensable pour les départements concernés.

Le comité national de gestion des risques en agriculture (CNGRA) a reconnu l’état de calamité agricole pour 44 nouveaux départements touchés par le gel du printemps 2012. 5,3 millions d’euros vont être délégués aux 48 départements, au total, concernés par cette calamité. 

Cet argent servira à financer les indemnisations des agriculteurs sinistrés. Parmi eux, les producteurs de fruits les plus touchés par la catastrophe et ayant subi des pertes supérieures à 80% bénéficieront d’un taux d’indemnisation de 50 % contre 35% habituellement.

Les producteurs de pommes, poires, prunes, cerises… Fortement handicapés par le gel seront enfin indemnisés !

Pour en savoir plus http://www.agriculture.gouv.fr/

Lire la suite Commenter

Gel du printemps : calamité agricole dans 24 départements

Le Comité national de gestion des risques en agriculture a reconnu l’état de calamité agricole dans 24 départements suite au gel du printemps 2012.

De nombreux producteurs de fruits ont été touchés par le gel au printemps dernier. Ces arboriculteurs, producteurs de pommes, de poires, de prunes et de cerises, ont perdu des récoltes et subi des dommages estimés à 104,46 millions d’euros. Une demande de reconnaissance de calamité agricole était portée par les 24 départements concernés.

L’avis favorable du Comité national de gestion des risques en agriculture (CNGRA) délivré le 13 septembre permet la publication d’arrêtés de reconnaissance du caractère de calamité agricole dans ces départements. Les agriculteurs peuvent déposer leur dossier de demande individuelle d’indemnisation auprès des Directions départementales des territoires. Le taux majoré d’indemnisation sera appliqué aux pertes de récolte supérieures à 80 %.

Pour en savoir plus : www.agriculture.gouv.fr

Lire la suite Commenter