En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies, pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites.  En savoir plus et paramétrer les cookies

Fermer
pour "baignade" | Recherche avancée

Résultats de votre recherche dans "Observatoire de la prévention"

Votre piscine est-elle sécurisée ?

Avant d’entamer la saison estivale, assurez-vous que votre piscine soit sécurisée pour la baignade des plus jeunes.

A quelques semaines des baignades et des vacances d’été, assurez-vous que votre bassin soit sécurisé avec au moins un des équipements suivants : une barrière de protection pour empêcher le passage d’un enfant de moins de 5 ans, une bâche qui empêche l’immersion involontaire des enfants, un abri qui rend le bassin inaccessible ou un dispositif d’alerte constitué d’une sirène.

En effet, sachez que 20 à 30 enfants de moins de 5 ans sont victimes de noyade dans une piscine privée chaque été ! Et il suffit de seulement 20 à 30 cm d’eau pour qu’un tout petit se noie.

C’est pourquoi, il est indispensable de garder vos enfants sous surveillance lorsqu’ils jouent près de l’eau, de les équiper de flotteurs en toutes circonstances et de veiller à ce que le sol ne soit pas trop glissant aux abords de la piscine pour éviter les chutes.

 

Source : http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F1722.xhtml

Lire la suite Commenter

Risques solaires : les règles de base

Le soleil représente un danger féroce pour la santé. Pour se prémunir des impacts des UV, l’INPES rappelle des règles de base dans sa brochure « Se baigner sans danger ».

Coups de soleil, risques de lésions oculaires et cutanées ou vieillissement prématuré de la peau… 80 000 nouveaux cas de cancers sont diagnostiqués chaque année.

Alors, pour se protéger des rayonnements ultraviolets mieux vaut éviter de s’exposer entre 12h et 16h et privilégier les espaces ombragés.

Les enfants, particulièrement vulnérables aux rayons du soleil, doivent absolument porter des lunettes adaptées, un chapeau et des vêtements légers même à l’ombre.

Assurez-vous également que votre crème solaire ne soit pas périmée et renouvelez son application toutes les deux heures ainsi qu’après chaque baignade. Et bien sûr, privilégiez un indice de protection élevé pour éviter les mauvaises surprises.

Source : www.inpes.sante.fr

Plus d’infos sur : www.prevention-soleil.fr

Lire la suite Commenter

Respecter les consignes de sécurité sur la plage

Identifier les zones de baignade, traduire la couleur des drapeaux ou se baigner sans risque d’hydrocution : rappel des règles de sécurité sur les plages.

Avant de se jeter à l’eau, mieux vaut choisir une plage surveillée et s’être préalablement renseigné sur les horaires des marées. Indicateur officiel des risques, le drapeau, lorsqu’il est vert, indique que la baignade ne présente aucun danger. Rouge, il l’interdit !

Egalement, avant de vous baigner, sachez qu’il faut se méfier des variations de température et des risques d’hydrocution. Comment sensibiliser son corps à l’eau fraîche ? En entrant progressivement dans l’eau, en attendant la fin de la digestion pour aller nager et en se protégeant du soleil tout au long de la journée.

Enfin, ne laissez jamais vos enfants se baigner sans surveillance, équipez-les de brassards au normes NF et ne partez pas vous baigner au large sans vous être assurés de votre forme physique.

Source : www.letourdesplages.fr

 

Lire la suite Commenter

Résultats de votre recherche dans "Prévention Groupama"

Soyez vigilants avant de vous jeter à l'eau

Près de 1200 noyades se produisent chaque année. Dans les lacs, les rivières ou la mer, les risques d’accidents sont présents lorsque les dispositifs de surveillance ne sont pas respectés.

Qu’il s’agisse d’une rivière tranquille, d’un lac surveillé ou d’une plage bondée, il importe de rester vigilant à chaque étape de la baignade afin de ne prendre aucun risque pour sa sécurité et celle d’autrui. Avant toute chose, il est donc préférable de savoir évaluer son niveau de pratique, sa forme physique sans surestimer ses capacités sur la distance à parcourir dans l’eau. Dès votre arrivée, sachez identifier les zones de baignades autorisées et surveillées qui sont aménagées et encadrées par une signalétique spécifique (bouées, drapeaux, poste de secours). Sur place, vous pouvez vous renseigner auprès des sauveteurs de la plage ou de la base de loisirs sur la force du courant, les conditions météorologiques, les marées et les éventuelles crues.

Se baigner en toute sérénité

Lorsque vous partez vous baigner, prévenez systématiquement vos proches et restez à la portée de leur regard. Une crampe ou un malaise inopiné sont vite arrivés dans l’eau ! Sachez également qu’il est plus difficile de nager en milieu marin, dans un lac ou une rivière que dans une piscine. En cas de danger ? Ne luttez pas contre le courant afin d’économiser vos forces et allongez-vous sur l’eau pour dégager vos voies respiratoires et appeler de l’aide.

Comment savoir si la baignade est autorisée ?

Les cours d’eau situés sur une commune sont indiqués par une signalétique claire et précise. En effet, la commune doit prendre des mesures de prévention, de réglementation et de sauvetage pour assurer la sécurité des usagers et des riverains. Surtout lorsque la commune comporte une zone de baignade aménagée et délimitée. Des arrêtés d’interdiction de baignade peuvent être pris en cas de danger de noyade ou de pollution, par exemple. Les baigneurs sont tenus, pour leur sécurité, de respecter les dispositifs de surveillance et les messages d’interdiction ou de vigilance de la signalétique mise en place sur le site d’autant plus lorsque la baignade est interdite. S’ils bravent les interdits, ceux-ci s’engagent dans l’eau à leurs risques et périls…

Source : http://baignades.sante.gouv.fr

http://www.inpes.sante.fr

Remerciements à : L’Association des Sauveteurs en Mer http://www.snsm.org

La Commune de Moret-sur-Loing

 

 

Lire la suite Commenter