En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies, pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites.  En savoir plus et paramétrer les cookies

Fermer
pour "maladies cardiovasculaires" | Recherche avancée

Résultats de votre recherche avancée dans "DOSSIER"

126b1a64cdca85564d46700fd791a843
Une alimentation saine préserve la santé
Lire la suite Commenter
51d9c75a08ee6c11fb21bcd7d1977ec9
Prenez le pouls de vos artères avec Cœur Attitude
Lire la suite Commenter

Résultats de votre recherche avancée dans ""

Aaedf375205bd387b233a3c3c8868363
La Maison du Cancer
Lire la suite Commenter

Résultats de votre recherche dans "Observatoire de la prévention"

Les français font de moins en moins de sport

Selon les derniers résultats du Baromètre santé, 35% des français avouent relâcher leurs efforts en ce qui concerne l’activité sportive.

Selon le dernier baromètre santé mené par TNS Sofres auprès de 1000 personnes, 35% se disent peu actives pour leur santé. Un chiffre en hausse par rapport à 2013 (31%) qui implique la consommation de tabac, une mauvaise alimentation et une activité physique au ralenti.

Seuls 36% des français déclarent pratiquer une activité physique visant à préserver leur santé (vélo, jogging, marche). Une tranche de la population presque marginalisée !

Seuls les 16-25 ans et les jeunes mamans chercheraient à entretenir leur corps et à pratiquer une activité physique. Ces patients connectés utilisent d’ailleurs principalement des applications de sommeil, poids et activité physique sur leurs smartphones.

Rappelons que le Programme National Nutrition Santé (PNNS) recommande de pratiquer une activité physique quotidienne d’au moins 30 minutes (pour un adulte), comme de la marche rapide. Cela permettrait ainsi de prévenir les risques de maladies cardiovasculaires liées au surpoids.

Lire la suite Commenter

Objectif forme : 10 000 pas par jour !

Une récente étude a démontré que les français ne parviennent pas à atteindre l’objectif fixé par l’OMS de 10 000 pas par jour pour rester en bonne santé. Explications.

Un pas équivaut à une distance de 75 cm, ce qui représente, par jour, selon les recommandations de l’OMS,  7,5 km de marche à pied ! Or, 78% des français de 18 à 64 ans sont encore loin du compte car ils n’effectuent que 7525 pas quotidiens. Et les 18-24 ans ne comptabiliseraient quant à eux que 6807 pas par jour.

En cause ? Les modes de déplacement en transports en commun qui diminuent le nombre de pas de 9% par jour et de 16% pour les automobilistes. Mais la sédentarité, avec le temps passé devant les écrans (télévision et ordinateur) fait également chuter le nombre de pas de 10% par tranche de 4 heures.

49% des français qui pratiquent un sport totalisent 8597 pas ! Un bon moyen de se protéger des maladies cardiovasculaires, de lutter contre les maladies respiratoires, l’anxiété ou de prévenir les cancers.

 

Source : http://www.santemagazine.fr/

Lire la suite Commenter

Les bienfaits de l’arrêt du tabac

Un fumeur régulier sur deux meurt prématurément des causes de son tabagisme. Malgré les hausses de prix, l'interdiction de fumer dans les lieux publics et les nombreuses campagnes de prévention, la consommation de tabac ne faiblit pas en France. Et près de la moitié des personnes âgées de 18 à 34 ans fument avec une proportion de fumeurs adultes de 34%. Aujourd'hui en France, le tabagisme est la première cause de mortalité évitable, avec environ 73 000 décès par an et 200 par jour.

Groupama soutient ses assurés qui souhaitent arrêter le tabac. Près de 6 fumeurs sur 10 déclarent avoir envie d'arrêter de fumer. 10% des fumeurs ont réussi à décrocher du tabac au cours de ces 3 dernières années. Mais le sevrage tabagique nécessite volonté et persévérance, car la dépendance psychologique est longue à disparaître. Plusieurs tentatives sont parfois nécessaires. Les fumeurs peuvent solliciter de l'aide psychologique auprès de Tabac Info Service ou de son médecin traitant, et recourir à des substituts nicotiniques. Groupama soutient ses assurés désireux d'arrêter de fumer en contribuant financièrement au remboursement de ces substituts.

Cinq ans après l'arrêt du tabac, le risque d'être victime d'un infarctus du myocarde est deux fois moins élevé que celui d'un fumeur. Arrêter de fumer est une bonne décision. D'autant que les bénéfices sur la santé sont rapides. Une journée seulement après l'arrêt du tabac, les poumons commencent à éliminer les résidus de fumée. Deux jours après, le goût et l'odorat s'améliorent déjà. Après quelques mois, les problèmes respiratoires et la toux s'estompent. Après 10 ans, le risque d'être victime d'un infarctus du myocarde est le même que pour un non fumeur.

Service d'information sur le tabac mis en place par l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé. 

Lire la suite Commenter

Résultats de votre recherche dans "Prévention Groupama"

Lumière sur l'action de prévention "Coeur Attitude" Seniors chez Groupama

Dans le cadre de sa démarche de RSE (Responsabilité Sociale Entreprise), Groupama mène des initiatives de prévention auprès de ses collaborateurs dans le domaine de la santé notamment. L'opération "Coeur Attitude" Seniors en est un exemple concret.

"Coeur Attitude" Seniors est une action de prévention des maladies cardiovasculaires à destination des salariés seniors (à partir de 50 ans). Fondée sur le volontariat et la stricte confidentialité des résultats, "Coeur Attitude" Seniors propose aux salariés volontaires une consultation médicale afin de connaitre leur degré d'exposition aux risques cardiovasculaires. Ainsi, les collaborateurs seniors ont accès à un examen électrocardiogramme et audiogramme s'ils le souhaitent.

L'opération "Coeur Attitude" Seniors va bien au delà de la simple sensibilisation et s'inscrit pleinement dans sa politique de prévention de ses salariés initiée depuis plus de 55 ans.

Cette opération s'est déroulée les 5 et 6 décembre à Paris et les 8 et 9 décembre à Noisy le Grand.

 

Lire la suite Commenter

Groupama s’engage avec ses salariés aux cotés de l’Inserm dans la plus grande étude Internet

Lancée le 11 mai 2009 par l'Institut national de la santé et de la recherche médicale, l'étude en ligne sur la nutrition « NutriNet-Santé » poursuit sa lancée et vise maintenant les 250 000 participants !

Engagé depuis de nombreuses années dans le domaine de la santé
Groupama propose à ses salariés de participer à cette enquête, indispensable pour continuer à faire avancer la recherche en nutrition.

Programmée à l'origine pour une durée de 5 ans, cette dernière va permettre aux chercheurs de mieux comprendre les relations entre la nutrition et la santé afin de lutter plus efficacement contre les cancers, l'obésité, le diabète ou encore les maladies cardiovasculaires.

En effet, de nombreuses études ont démontré le rôle important que tenait l'alimentation comme facteur de protection ou de risque sur la santé, mais aucune n'avait encore été réalisée à grande échelle et sur une longue période afin de les cerner le plus précisément possible.

Ses participants reçoivent chaque mois un e-mail les informant de l'avancement de l'étude et les invite à remplir d'éventuels questionnaires, simples et confidentiels pour mieux évaluer l'état nutritionnel et leur santé (20 minutes en moyenne par questionnaire).

180 000 volontaires bénévoles ont déjà rejoint NutriNet-Santé pour aider la recherche, pourquoi pas vous ?

Renseignements et inscription sur le site NutriNet-Santé

Consultez le dossier "Bien mager pour mieux vivre"

Lire la suite Commenter